Brèves

Le Maroc connaît une forte croissance économique qui s’inscrit dans une dynamique de développement global caractérisé par une multitude de programmes structuraux et sociaux. Ceci se traduit par une consommation d’énergie de plus en plus accrue, donc une forte dépendance d‘énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) importées dont : - les ressources se font de plus en plus rares, - les prix ne cessent d’augmenter, - les conséquences sont néfastes sur l’environnement. Pour faire face à ces contraintes, le Maroc a décidé de diversifier ses sources d’énergie et rationaliser sa consommation énergétique. Ainsi, le Maroc, qui dispose d’excellents gisements énergétiques, a fait le choix judicieux d’opter pour les énergies renouvelables et d’adopter la politique de l’efficacité énergétique en promulguant respectivement la loi 13/09 sur les énergies renouvelables et la loi 47/09 sur l’efficacité énergétique avec l'objectif ultime de s'affranchir de la dépendance vis-à-vis des sources conventionnelles d'énergies. Il entend augmenter sa production en électricité provenant des énergies renouvelables, qui devraient contribuer à 42% de la puissance électrique installée en 2020. Il a a entrepris un vaste programme d'efficacité énergétique ayant pour objectif d'atteindre une réduction de la consommation énergétique du Royaume de 12% d’ici 2020 et 15 % d'ici 2030. La mise en œuvre de cette stratégie passe par le lancement par Sa Majesté le Roi Mohamed VI de deux programmes : le plan solaire marocain (PSM) en 2009 et le programme marocain intégré de l’énergie éolienne (PMIEE) en 2010. Cette nouvelle stratégie offre au Maroc de vastes opportunités de générer des richesses, d’améliorer les conditions de vie des populations par la création d’entreprises et d’emplois verts, notamment pour les jeunes. Ce défi, d’envergure internationale, nécessite de former une nouvelle génération de chercheurs, de scientifiques, d’ingénieurs et de techniciens capables de mener à bien cette stratégie. Il prévoit aussi la mise en place d’une expertise de haut niveau et de renforcer la recherche, de manière à permettre au Maroc de maîtriser ces filières technologiques, lesquelles présentent un fort potentiel pour l'économie nationale et régionale. Dans cette perspective, l’Université Sultan Moulay Slimane, pour qu’elle puisse jouir de son rôle dans la promotion et le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et accompagner notre pays dans ce défi, d’envergure international, s’inscrit dans cette stratégie et a établit , avec ses partenaires des plans de développement des énergies propres et de l’efficacité énergétique dans la région Tadla-Azilal en s’appuyant sur les expériences antérieures dans le développement de ces énergies et leurs impacts socio-économiques au niveau régional, national et international. Cette plateforme a été créee suite à l’organisation de l’université d’été sur l’efficacité énergétique dans l’industrie. Elle se veut un espace d’échange d‘expérience, d’exposition des enjeux et des oppotunités de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.


(Aucune brève n'a encore été publiée)